Camp de jeunesse Haïti 2018 EERV Riviera

 

Présentation du camp pour aider une école dans les montagnes, Haïti été 2018

Merci pour votre aide matérielle ou financière!

Renseignements : pierrette.fardel@eerv.ch 077 433 51 00

http://rivierapaysdenhaut.eerv.ch/camps-voyages/

https://enfants-oriani.ch/

Pour vos dons: CCP 17-541425-6 avec Mention Camp Haïti

Eglise évangélique réformée du canton de Vaud

Région Riviera-Pays-d’Enhaut

1003 Lausanne

CH06 0900 0000 1754 1425 6

Haïti2018

Sainte-Claire Vevey – Agenda décembre 2017

Premiers mardis du mois 12h – 12h45 Lection divina

Chaque mercredi 12h15 – 12h45 Prière

Samedi 9 déc. 20h Musicalligraphie : Dessiner la paix

Mardi 12 déc. 18h30-21h Oasis nomade

Jeudi 14 déc. 20h-21h30 Atelier de théologie : Dieu présent et/ou absent ?

Samedi 16 déc. 11h-12h Méditation en musique

Vendredi 22 déc.

17h-19h Fenêtre sur Noël, un moment de partage pour tous ceux et celles qui s’engagent dans notre Église : parole, peinture, chant, fromage, chocolat, thé, vin … amitié et remerciements

19h-19h45 Culte en chantier

Sainte-Claire Vevey – Agenda novembre 2017

Premiers mardis du mois 12h – 12h45 Lection divina
Chaque mercredi 12h15 – 12h45 Prière

Vendredi 3 nov. 20h Conférence Thierry Lenoir : « Jésus communicateur »
Mercredi 15 nov. 12h-14h Culte pour enfants
Jeudi 16 nov. 20h-21h30 Atelier de théologie
Vendredi 24 nov. 19h-19h45 Culte en chantier
Mardi 21 nov. 18h30-21h Oasis nomade

Musicalligraphie – Quand la lettre chante – Samedi 9 décembre, 20h

Calligraphies hébraïques, latines et arabes en musique klezmer, chrétiennes et arabo-andalouses ; organisation vibiscum.ch

Avec Shinta Zenker et Abderrazak Hamouda (calligraphies), Christine Niggeler (accordéon), Michel Borzykowski (saxophones), Amar Toumi (oud), Adel Degaichia (violon, percussions) et Claude Jordan (flûtes). Chanter ou dessiner la paix – ou pour la paix-, la liberté, le respect de l’Homme et de ses Droits sacrés peut paraître banal en ces temps mouvementés, mais reste pourtant toujours aussi nécessaire. Notre projet rassemble des calligraphes et des musiciens de diverses origines culturelles et religieuses, juifs, arabes et chrétiens, désireux de « montrer » qu’une coexistence pacifique est possible et que, à défaut de changer le monde, la rencontre de « l’autre » peut nous enrichir au-delà des différences, devenant ainsi fructueuse pour la création artistique…. et plus si entente !
Chacun apporte ici sa propre matière et l’offre aux autres comme support à leur créativité et comme prétexte à l’improvisation, dans le style qui lui est propre, aussi bien musical que graphique. De cette rencontre jaillit une atmosphère lumineuse, propice à l’intériorité, au partage et à la joie communicative.

Plus de détails:
www.zenker.fr
www.borzy.info

Culte en chantier 27 octobre 2017, 19h Sainte-Claire Vevey – « Au commencement »

« Au commencement … » …

« Au commencement Dieu créa les cieux et la terre … »

… c’est ce qui est écrit au commencement, au commencement de la bible … au commencement de l’Ancien Testament

Au commencement …

« Au commencement était la Parole, et la Parole était auprès de Dieu, et la Parole était Dieu … »

… c’est ce qui est écrit au commencement du Nouveau Testament

Au commencement …

« La grâce et la paix nous sont données de la part de Dieu, notre Père, et du Seigneur Jésus Christ. »

… c’est ce qui est au commencement de chaque culte

Au commencement … on se dit « bonjour » … on se demande « comment vas-tu » … et on se bénit, les uns les autres …

Accueil mutuel et chant

C’est un commencement, ce soir, le commencement d’une vie nouvelle :

Pourquoi sommes-nous là ?

De quoi avons-nous besoin ?

Quelle sont nos peines et nos joies ?

Que voulons-nous faire ensemble ?

Et chacun, chacune pour soi ?

Maintenant, demain, tout au long de notre vie ?

Seigneur de quoi as-tu besoin ?

Ici et maintenant, en ce moment même ?

Ce culte, c’est le premier d’une nouvelle vie … quelque soit notre âge …

Dites-moi, de quoi avez-vous besoin pour recommencer ?

En suit une liturgie spontanée, avec selon les besoins exprimés :

Louange, psaume … chant

Confessions … du péché, de la foi

Lecture biblique

Partage de la parole

Communion … partage du pain

Intercession, Notre Père

Bénédiction

Sainte-Claire Vevey EERV – Atelier théologique : que voulons-nous vivre en ce lieu ?

Nous étions quatre personnes, à l’atelier théologique du jeudi 5 octobre ; après une introduction biblique – « Œuvrer aux œuvres de Dieu », nous était soumise les questions :

« A Sainte-Clarie, aujourd’hui, avec son histoire propre et dans notre société pluraliste, comment traduire les fondamentaux théologiques du protestantisme en une pratique, notre pratique ? Qu’est-ce que j’aimerais voir et vivre aux différents endroits dans cette église …»

Chaque participant, après un moment de réflexion, a guidé les autres à travers « son » église.

Voici les quatre visites guidées :

  1. « Une église qui me fait rencontrer le Christ en l’autre, dans la communauté … et en moi. Une église où la Parole est partagée, notamment à travers des discussions autour de la foi et de la Bible. Un lieu de bénédiction : c’est confortable, il fait chaud, je suis à l’aise. Il y a un prière régulière. Les uns et les autres peuvent s’exprimer avec l’art, le symbole … et aussi la parole. La créativité a sa place : « Louez-le avec tous les instruments. » Comment tenir la tension entre histoire et modernité ? Que communiquer, et comment, avec le dehors ? Récolter du fruit, vivre de la convivialité, faire des rencontres, ce qui implique une ouverture vers la mobilité et la diversité, de la couleur ! Où est le nouveau cœur, au centre ? En final, un lieu qui redonne du sens et de l’énergie. »
  2. « La porte est ouverte, une ouverture à la diversité, un lieu d’accueil et de convivialité, qui fait place aux arts, à la musique, à la louange, à la joie pascale. S’y vit une diversité des expressions, et les enfants sont « assis » parmi nous. La nourriture spirituelle, un enseignement « élargi et renouvelé », nous pouvons approfondir nos racines, ce qui porte et nous permet à tenir debout. Des repas bienfaisants, ici en l’église, du partage et des échanges, ce qui permet un rapprochement des fidèles, des veillées de prière, quand la vie l’impose, des concerts, tout cela en un esprit œcuménique.»
  3. « Être là pour son prochain, tendre la main, aider les pauvres, dans la Passion de la Parole, dans la joie du chant, de la musique, de la danse et de l’improvisation. J’aimerais aussi peindre, nous pourrions même peindre à partir de la Parole. Une église participative, des ateliers qui donnent du sens, un partage tout simple, de toutes nos spécialités. Il y a un coin de prière et de méditation, un espace de « théâtre liturgique », une sorte de « cabaret », dans le bon sens du terme. Donc comment transformer ce qui est encore très austère un quelque chose de cosy ? »
  4. « Bienvenue, qui tu sois, tel que tu es ! Regarde comment c’est beau, écoute et sens ! Un accueil et une sortie bienfaisants ; goûtez comment Dieu est bon. Venez avec nous, tous, avec les enfants, partageons et dansons ensemble, toujours orientés par la Parole. Dieu, tu aimerais le voir ? Regarde la croix ! Tu renonces à voir, donc crois … et qu’est-ce qui tient ? L’amour ! J’expose et je m’expose, et je t’invite à faire de même. Communiquer, communier … »

L’esprit Sainte-Claire Vevey – Tout sauf ce qui ne veut pas tout

L’esprit de Sainte-Claire Vevey ne m’appartient pas, mais je peux quand même en rêver et inviter tout le monde à faire de même. De toute façon il n’appartient à personne d’autre qu’à l’Esprit lui-même ; celui cependant, nous devons l’accueillir et interpréter. Ce dont je rêve, le voici :

« Sainte-Claire Vevey souhaite accueillir toute activité qui souhaite accueillir Dieu en sa parole. En elle-même, elle ne sait pas comment cela se fait. Elle a donc besoin de recevoir les expériences qui, avec elle, se mettent à la recherche. Elle n’exclue personne, sauf des gens qui excluent des personnes qui cherchent comme elle. Et elle ne veut pas non plus des activités qui excluent ; même les enfants, surtout eux, sont les bienvenus. C’est aux activités de s’adapter à leurs publics et non pas aux publics de s’adapter aux activités. Sainte-Claire Vevey veut accueillir l’Esprit tel qu’il souffle, sur les voies de la parole telle que transmise par la bible. Sainte-Claire Vevey n’exclue rien, sauf ce qui exclue, par manque d’amour et de miséricorde. C’est une interprétation de ce qui est biblique, Sainte-Claire Vevey en est consciente ; elle ne pourra donc pas faire autrement qu’exclure, tout ce qui exclue. En sa pauvreté, l’esprit de Sainte-Claire Vevey accepte tout. »

Armin Kressmann 2017

Sainte-Claire Vevey, atelier théologique du 14 septembre 2017 – Foi, Église, théologie

Pour commencer nous étions trois personnes, les échanges et le débat étaient riches, et les questions soulevées prometteuses pour la suite :

  • Qu’est-ce qui nous réunit, ceux et celles qui veulent faire de la théologie ?
  • Et faire de la théologie, qu’est-ce que cela veut dire ? Est-ce un discours sur Dieu ou une réflexion sur le discours sur Dieu et la relation avec lui, un peu comme la musicologie, qui n’est pas faire de la musique, mais réfléchir sur la musique ?
  • Nous devons donc distinguer, nous semble-t-il, la théologie de la foi et de la spiritualité.
  • Surgit la prière et cette finalité « prier sans cesses », et la forme que prend la prière quand on arrive au point d’une vie où tout est dans la main de Dieu ; finalement la prière comme tournure d’esprit. Ou d’Esprit ? Une vie de prière. Qu’est donc la prière ?
  • Et quand tout est dans les mains de Dieu, quelle place à l’être humain ? Notre responsabilité et notre intelligence ?
  • Tout cela dans un monde qui manque de sens, qui cherche de sens, qui aimerait trouver du sens ; la soif des humains.
  • Dans ce monde, dans notre vie, quelle place de la bible ?
  • Et son centre ? Le cœur de la foi ? Grâce, pardon, amour ? Le double commandement d’amour ?!

« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. C’est là le grand, le premier commandement. Un second est aussi important : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.” (Matthieu 22,37-39)

  • Dans la tension entre absence et présence, sens et non-sens :

Personne n’a jamais vu Dieu ; Dieu Fils unique, qui est dans le sein du Père, nous l’a dévoilé.” (Jean 1,18)

  • La question de Dieu et la question de Jésus, ce qui n’est pas la même chose, encore moins pour nos contemporains.
  • Donc faire de la théologie, pour réguler le discours :
    • Ce que les dogmes ont fait des récits sur Jésus, les énoncés de la foi chrétienne
    • Donc comprendre les textes bibliques
    • Formuler des propositions aux croyants
    • En dégager des pistes d’actions
    • Faire et devenir Église
    • Y trouver une certaine cohérence, des accords
    • Gérer les désaccords et les conflits
    • Dégager des nouvelles pistes pour le bien du monde
    • Les uns avec les autres, aussi entre Églises, chercher ce que Paul Tillich a appelé un équilibre entre le principe catholique, la positivité de ce qui est donné, – on pourrait parler de tradition -, et le principe protestant, la mise en question de ce qui est donné pour dégager des ouvertures sur l’avenir.
    • Enfin, la théologie, est-ce une science ?
  • Et pour clore cette soirée, quelques enjeux théologiques
    • L’interculturalité et les relation avec les autres religions, notamment l’Islam
    • Vivre sa foi, faire de la théologie dans le sens de la vie, des spiritualités qui la soutiennent et favorisent : notre théologie de la création
    • Le christianisme areligieux (avec Dietrich Bonhoeffer)
    • La vie spirituelle, la médiation : comment traduire la grâce en une pratique ?
    • En découlent les enjeux d’ordre éthique (ou morale)