Sainte-Claire Vevey – Pâques en musique avec l’Ensemble Arabesque

Dimanche 1er avril 2018 à 17 heures : fêtons Pâques en musique ! L’Ensemble Arabesque propose des cantates de Bach et Telemann.

Entrée libre, prix libre pour soutenir les musiciens et le projet « la Musique Ancienne de Demain »

Pour ce concert le public est convié à l’Eglise Sainte-Claire à Vevey, lieu de culte et de culture : L’atmosphère et l’acoustique du lieu souligneront la beauté des airs de cantates. Musiciens et chanteurs transmettent le caractère joyeux que les compositeurs insufflaient à leurs œuvres inspirées par la Résurrection.

Longtemps attribuée à Bach, la Cantate pour ténor et violon solo « Ich weiss, dass mein Erlöser lebt », « Je sais que mon Sauveur est vivant », est maintenant attestée de la main de Telemann, ami de J-S Bach et parrain de son fils aîné, CPE Bach. Elle est composée spécialement pour le dimanche de Pâques.

« Saget mir geschwinde », l’air pour altus de l’oratorio de Pâques, fait penser à un air d’oratorio italien dont s’inspirait Bach. Il s’agit de l’appel de Marie-Madeleine devant le tombeau vide :« Dites-moi vite où je peux trouver Jésus, lui que j’aime en mon âme … »

La Cantate BWV 134, « Ein Herz, das seinen Jesum lebend weiss » illustre le bonheur du croyant : « Un cœur qui sait Jésus vivant ressent les effets de sa bonté… » L’altus et le ténor sont en constant dialogue, même dans les récits poétiques.

Le ténor Ivo Haun du Brésil, et l’altus français Julien Freymuth rejoignent l’Ensemble Arabesque pour ce programme. Les différents instruments solistes soutiennent également le sens du texte : Mojca Gal, violon, Vivian Berg, hautbois,

Rebeca Ferri, violoncelle, Claire Anne Piguet, continuo à l’orgue .

L’Ensemble Arabesque est depuis cinq ans en résidence au Château du Châtelard à

Clarens/Montreux, où il présente une série de concerts de musique ancienne. Cette année, il fête Pâques à l’église : l’Eglise Sainte-Claire de Vevey offre le meilleur cadre pour ce programme. Le public sera séduit par la qualité sonore des instruments anciens, le mélange de rigueur et de passages ornés qui caractérisent l’interprétation vivante de l’Ensemble Arabesque.

Chanteurs solistes : Julien Freymuth, altus, Ivo Haun, ténor

Rose Egidi, soprano, Valérian Bitschnau, basse

Ensemble Arabesque sur instruments historiques :

Vivian Berg et Irene del Riò Busto, hautbois

Mojca Gàl et Léa Al-Saghir, violon

Hans Egidi, alto

Rebeca Ferri, violoncelle

Claire Anne Piguet, orgue continuo

 

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

Connecting to %s